Camomille Romaine

Identité

  • Nom Latin : Anthemis nobilis.
  • Famille des Astéracées (Asteraceae).
  • Nom commun : Camomille romaine.

Origine

Europe de sud, de l’ouest (Angleterre, Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne), sur les terrains sablonneux au bord des étangs à l’état sauvage, et Afrique du nord.

Historique*

Au IIe siècle de notre ère, Galien utilisait déjà la camomille. Au Moyen-âge, elle faisait couramment partie des jardins médicinaux des monastères. En 1771, le tome 1 de la Pharmacopée des médecins de Londres insiste sur ses vertus antispasmodiques. Au début du XIXe siècle, Cazin souligne l’efficacité de la camomille dans les « langueurs d’estomac et le défaut d’appétit ».

*Les informations historiques font souvent référence à un usage traditionnel et sont données à titre indicatif, elles ne s’appliquent pas aux produits alimentaires.

Anatomie

La Camomille romaine est une plante herbacée vivace d’environ 20 cm de haut, aux tiges velues couchées à la base et redressées en hauteur. Ses feuilles vert pâle sont finement divisées. Sa fleur odorante comporte un cœur de minuscules fleurons tubulés jaune vif en forme de demie-sphère et des pétales blancs. Elle pousse dans les sols secs et sablonneux riche en silice d’Europe de l’ouest.

Partie Utilisée

La récolte tend aujourd’hui à se mécaniser et a lieu en été. Une fois séchées, fleurs et capitules doivent être conservées à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Composition

L’amertume de la plante est due à des lactones sesquiterpéniques. Les fleurs et les capitules contiennent des polyphénols (coumarines et flavonoïdes) et une huile essentielle très riche en esters (angélates d’isobutyle et d’isoamyle).

Utilisations et usage

Les capitules peuvent être utilisés en infusions, en gélules et entrent dans la composition des collyres, bains de bouches, collutoire et pastilles.

Dans le cadre de l’usage en infusion, la Camomille romaine est utilisée pour répondre à des problématiques de DIGESTION :

La Camomille romaine favorise la DIGESTION. Il est recommandé de consommer 3 tasses d’infusion par jour (pour un dosage de 0,9 g par sachet).

Consultez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien pour vous accompagner dans le choix des plantes qui répondent au mieux à vos besoins.

Pour information, les propriétés attribuées aux plantes ne s’appliquent que dans certaines conditions (dosage en principe actifs, partie de la plante utilisée, type d'extrait...) et ne peuvent pas être appliquées à tous les produits en contenant.